Atelier calligraphie et enluminures : aux origines du français

Rédigé par Archeolithe Aucun commentaire
Classé dans : Actu Mots clés : animations médiévales, calligraphie

En avril dernier, Archéolithe a élaboré une nouvelle activité autour de l’évolution de la calligraphie. A travers un atelier de deux heures, l’équipe d’Archéolithe propose en effet aux enfants de découvrir les diverses origines de la langue française.

Du latin au français en passant par les langues romanes, les élèves explorent les différentes langues présentes sur notre territoire dès le début du Moyen Âge. C’est également l’occasion de se pencher sur les diverses calligraphies au sein du royaume de France et sur les belles enluminures des moines copistes au Moyen Âge.

Mais l’évolution de l’écriture dépend fortement de son usage, lui-même intimement lié au contexte politique de l’époque. C’est donc l’occasion d’appréhender l’époque médiévale dans son ensemble, au travers du prisme de l’écriture. Ainsi est mentionné le célèbre empereur Charlemagne, sous l’initiative duquel est mis en place une nouvelle forme de calligraphie : la minuscule caroline dont la naissance prend ancrage dans une volonté impériale d’unifier le pays et de simplifier l’administration.

Parallèlement à cette mise en contexte de l’émergence du français, les enfants auront la possibilité de découvrir la calligraphie par la pratique. Munis d’une plume d’oie, les élèves réalisent une enluminure avec des écritures et des ornements suivant les techniques d’antan.

Un tipi dans la prairie première édition

Rédigé par Archeolithe Aucun commentaire

Le 20 et 21 mai dernier, l’équipe Archéolithe s’est rendue à Gommecourt pour faire découvrir aux élèves de l’école primaire un véritable campement de chasseurs-cueilleurs.

Durant deux jours, nous avons en effet proposé aux enfants des activités interactives autour de la vie des chasseurs-cueilleurs de la préhistoire avec, bien entendu, un tipi en bonne et due forme et un foyer en pierre abritant un feu de bois qui les projettent à cette époque.

Le thème du paléolithique est ainsi étudié à travers des ateliers pédagogiques aussi variées qu’enrichissantes, permettant une découverte ludique de cette période.

Composée de quatre nomades, l’équipe a appris aux enfants à :

-          Faire un feu selon les techniques de l’époque (inuites…) ;

-          A peindre selon les techniques paléolithiques de l’art pariétal ;

-          A confectionner une véritable lampe à graisse ;

-          A confectionner des animaux vivant au paléolithique avec de l’argile et du bois ;

-           A tirer avec une sagaie et un propulseur comme les chasseurs ;

-          A réaliser une parure paléolithique avec des coquillages vieux de 50 millions d’années.

 

Chacune de ces activités fut accompagnée d’une contextualisation de ces techniques et méthodes pour saisir leurs différentes fonctions et le cadre de leurs utilisations.

Riches en émotion, ces deux jours ont donc permis aux élèves d’appréhender une période malheureusement méconnue du grand public (sauf peut-être pour les fans de l’Age de Glace…). Alors que certains sont rentrés chez eux avec une lampe à graisse et une plaque d’art pariétal, d’autres ont, quant à eux, quitté le campement avec une figure animale en argile et une parure de coquillages autour du cou. Mais tous sont repartis unanimement avec un grand sourire et des souvenirs plein la tête !

Pour Archéolithe Farah.Achab

Le retour des médiateurs masqués

Rédigé par Archeolithe Aucun commentaire

Il faut bien avouer que depuis quelques semaines, le moral de notre équipe était plutôt dans les chaussettes. Avec le troisième confinement et la fermeture prématurée des écoles, nos plannings chargés se sont vidés d'un seul coup.

Fort heureusement, dès la rentrée des enfants de primaire, la semaine dernière, notre activité a repris et nous avons, comme les enfants, retrouvé le chemin des écoles. Nous nous sommes tout d'abord rendu dans l'Eure et Loir, à Saussay pour des interventions en classe sur le thème de la préhistoire (voir notre photo).

Cette semaine, c'est notre "chevalier en armure" qui est de sortie, cette fois, dans les Yvelines, à Fourqueux. Enfin, notre équipe est également de retour dans les centres de Loisirs pour nos ateliers périscolaires avec la municipalité de Nanterre !

Nous sommes ravis que nos ateliers en classe permettent aux plus jeunes de se changer un peu les idées car, de l'aveux de nombreux enseignants, nos interventions sont bien souvent les seuls moments de "distractions" que les élèves auront connu cette année. souhaitons leur une fin d'année plus clémente.

L'annonce récente faite par France bleue de la découverte d'une patte de jeune mammouth dans la grotte d'Isturitz relance le débat sur la chasse de cet animal

Rédigé par Archeolithe Aucun commentaire

Animal emblématique de la préhistoire, le mammouth, suscite bien des fantasmes. La chasse et la consommation de cet animal est pourtant encore largement sujet à caution. Que nous apprennent vraiment les découvertes de ces dernières décennies ?

Lire la suite de L'annonce récente faite par France bleue de la découverte d'une patte de jeune mammouth dans la grotte d'Isturitz relance le débat sur la chasse de cet animal

Nouvel outil pédagogique pour notre atelier sur l'architecture médiévale

Rédigé par Archeolithe Aucun commentaire

C'était un projet resté dans les cartons, ou plutôt sous une bâche de chantier sur le parking, depuis bientôt deux ans. A ma demande, Julien, un été, nous avait amicalement construit, à ses heures perdues, un coffrage en bois. Ce coffrage devait nous permettre de fabriquer une arche romane, tout comme à l'époque médiévale. Le coffrage vit le jour rapidement. Il ne restait plus qu'à tailler les blocs de pierres.

Mais ceci fut en réalité plus facile à dire qu'à faire. Depuis quelques saisons déjà, septembre et octobre sont des mois très largement occupés par l'accueil de classes de sixième pour des animations portant sur le thème de la préhistoire. Pas le temps donc de construire une voûte. L'hiver, travailler dehors, c'est pénible. Et au printemps, ce fut confinement !! Le temps passa. Un été incertain fit place à une rentrée sur les chapeaux de roues. Puis, ce fut "Confinement 2" et le retour de l'hiver. L'hiver, si vous m'avez bien suivi, travailler dehors, c'est pénible....

Mars 2021, il était grand temps pour nous de retourner au combat (Mars est depuis l'Antiquité le mois de reprise des conflits, car, se battre en hiver, c'est pénible aussi). L'host des Médiévistes fut réuni. Nous enfourchâmes brouettes, ajustâmes masques et, les bras armés de scies, partîmes à l'assaut de notre projet. Après deux jours de siège, l'ennemi céda et la voûte romane se dressa devant nous. Victoire !!

Ce nouvel outil sera testé par une classe de sixième du Vésinet dès vendredi prochain.

Les écoles de Saint-Germain-enLaye en sortie au Jardin de l'Archéologie

Rédigé par Archeolithe Aucun commentaire

Par les temps qui courent, enfants et enseignants ne sont pas gâtés. Les musées sont fermés ainsi que différents lieux de loisirs et de cultures. heureusement, les écoles de Saint-Germain-en-Laye peuvent venir, bien souvent à pied, jusqu'à nous.

La semaine dernière, nous avons reçu quatre classes de l'école élémentaire Marie Curie. Deux classes de CM2 sont venu construire un château à motte et habiller notre chevalier tandis que les CE2, à la fin de la semaine s'initiaient à la chasse et au feu dans la préhistoire.

Cette semaine et la semaine prochaine, c'est au tour du Lycée International de nous rendre visite. Cette fois-ci, le programme porte sur une découverte de la période Néolithique, la dernière période de la préhistoire… Au programme, fabrication de "statues-Menhirs et de "Haches-Pendeloques". Début Avril, toujours avec les élèves du Lycée International, c'est notre secteur "Antiquité" qui sera à l'honneur. Au programme un atelier autour de "la naissance de l'écriture" et un autre sur le "vêtement des Gallo-romains". gageons que nos petits archéologues en herbe repartiront avec l'esprit plus léger et des souvenirs plein la tête.

Quand les bénévoles embellissent le jardin

Rédigé par Archeolithe Aucun commentaire
Classé dans : Actu Mots clés : bénévoles, bénévolat, association, archéologie

Hier mardi, au Jardin de l'Archéologie, c'était après-midi jardinage. Nous nous sommes retrouvé à six pour faire sortir de son sommeil hivernal notre espace dédié aux animations que nous proposons. Niché au cœur du parc de LA CLEF, le Jardin de l'Archéologie est un jardin d'une superficie d'environ 200 m2. Abandonné depuis plusieurs mois pour cause de crise sanitaire internationale il y avait fort à faire, la nature en ayant bien évidemment profité pour reprendre ses droits. Elaguer, désherber, rempoter, composter, mais pas seulement. Notre bon vieux Teepee avait fait son temps, il nous fallait du neuf. C'est ainsi que  sous la houlette de Margaux et Max, une nouvelle structure en bambou a vu le jour.

Après un petit "pot de l'amitié" bien mérité, il fallut nous quitter pour aller couvrir le feu...

Un prochain après-midi de bénévolat pourrait bien être programmée à nouveau d'ici la fin du mois de mars.

Merci à Daphné, Laure, Margaux, Oscar, Max et Christophe.

Pour le retour en images, c'est par là :

https://www.facebook.com/profile.php?id=100013865824123

Comment fabriquer une torche simplement ?

Rédigé par Archeolithe Aucun commentaire
Classé dans : Actu Mots clés : torche, Moyen-Age, archéologie expérimentale

Pendant les vacances de février, notre association propose deux stages à destination des plus jeunes. La seconde semaine des vacances de la zone C est consacrée au Moyen-âge. Toute la semaine, nos stagiaires âgés de 7 à 11 ans découvrent cette période à travers des ateliers ludiques et manuels. L'atelier d'hier fut l'occasion pour nous de renouer un peu avec l'archéologie expérimentale. Le thème de la matinée s'intitulait "s'éclairer et se chauffer au Moyen-Age". Après avoir commenté et allumé différents systèmes d'éclairages (Chandelle, briquet à percussion, lanternes diverses) notre nouvel animateur, Max, a présenté sa dernière réalisation en terme de bricolage : une torche. Celle-ci, confectionnée à partir d'un solide bâton et d'un tissus enroulé à une extrémité, a fonctionné sans problème pendant une dizaines de minutes. Pour en arrivé là, encore faut-il penser à imbiber le tissus avec un corps gras (combustible), ici de l'huile. Ensuite, le tour est joué !

Les enfants, quand à eux, ont fini l'atelier en confectionnant des bougies à la cire d'abeille par trempages successifs dans un bain de cire liquide.

Nouvelle programmation de notre stage "Peindre à la préhistoire"

Rédigé par Archeolithe Aucun commentaire

Programmé à l'origine le 21 mars 2020, ce stage n'avait bien évidemment pas pu avoir lieu. Aussi nous vous proposons une nouvelle date qui cette fois, nous l'espérons, vous permettra de venir vous initier aux techniques de peintures préhistoriques. Vous pouvez dès à présent vous inscrire en ligne sur le site Helloasso pour participer à ce stage en famille. Par ailleurs, ce stage est gratuit pour les adhérents de notre association.

Ce stage aura lieu en extérieur, sauf intempéries. Dans ce cas nous nous mettrons à l'abri ! Nous vous demanderons de venir masqué.

L'histoire de l'art prend racine au plus profond de notre histoire.

En Europe, l'arrivée des premiers Homo Sapiens s'accompagne déjà de chefs-d’œuvre majeurs, en témoigne le tout récent classement au patrimoine mondial de l'humanité de la grotte Chauvet, en Ardèche (juin 2014).

Cette grotte, ornée il y a 36 000 ans fait pâlir la célèbre grotte de Lascaux, de moitié plus jeune. Ce qui frappe le Préhistorien, c'est d’emblée la maîtrise parfaite, par nos ancêtres, de différentes techniques encore utilisées aujourd'hui. Le dessin, la peinture, la sculpture, la gravure ou encore le modelage se rencontrent, se croisent, se juxtaposent ou s'entremêlent pour former un ensemble d’œuvres à la fois cohérentes et variées.

Si la cohérence des thèmes étonne par sa durée (près de 25 000 ans), la main de l'artiste transparaît néanmoins. Au fil des parois, des styles se distinguent. Le peintre de Lascaux n'est pas le dessinateur de Chauvet, encore moins l'artiste d'Arcy-sur-Cure. Les artistes du paléolithique ont su s'approprier l'espace de la caverne pour y laisser leur trace. Ils ont fait de ce milieu hostile et merveilleux qu'est le monde souterrain un lieu privilégié pour y exposer leur art.

Le samedi 27 Mars 2021, nous vous proposons un stage en famille d’initiation à la peinture préhistorique. Après une présentation des œuvres des principales grottes ornées d’Europe, vous pourrez, à votre tour, créer une peinture à l’ocre sur un support en pierre.

img_8102

Le stage se terminera par une initiation aux techniques du soufflage et du crachisNous vous invitons à venir avec votre brosse à dent si vous souhaitez vous essayer au soufflage et retrouver un sourire irréprochable avant de rentrer chez vous.

DSC_0414

Samedi 27 Mars 2021 De 14h30 à 17h30 A partir de 12 ans Les mineurs de moins de 16 ans doivent être accompagnés d’un adulte.

Lieu : LA CLEF / Archéolithe 46 rue de Mareil Saint Germain en Laye Tarif : Adulte 20 Euros Jeune : 12 Euros Gratuit pour les adhérents d'Archéolithe

Inscriptions en ligne sur le site helloasso.

Notre nouveau stage Préhisto'zik en images

Rédigé par Archeolithe Aucun commentaire
Classé dans : Stages Mots clés : musique préhistorique, stage enfant,

Partez à la découverte des origines de la musique avec notre stage de "préhisto'zik" en février prochain. Tous les matins, de 10h à 12h du lundi 15 au vendredi 19 février pour les enfants de 7 à 12 ans. Pensez à munir vos enfants d'une boite à chaussure pour ramener les réalisations en fin de stage !

Renseignements et inscriptions à l'accueil de LA CLEF, 46 rue de Mareil 78100 Saint-Germain-en-Laye

0139215490

Fil RSS des articles