Un Tipi dans la prairie - la préhistoire s’installe chez vous

Rédigé par Archeolithe Aucun commentaire
Classé dans : Stages Mots clés : collectivite, tipi, mediation, prehistoire

Un tipi dans la prairie

L’association Archéolithe est dédiée à la promotion de l’archéologie. Crée en 1999, elle propose des ateliers interactifs sur les différentes périodes de l’histoire en utilisant une approche participative mais aussi immersive : la préhistoire s’installe chez vous !

Les nomades de l’association Archéolithe se proposent de reconstituer dans vos espaces, un campement itinérant de chasseurs-cueilleurs.

En montant un tipi en peaux ainsi qu’un foyer en pierre dans lequel brûlera un feu de bois, les animations sur le thème du paléolithique permettront aux petits comme aux grands de réaliser des expérimentations archéologiques aussi didactiques que pédagogiques.

Pour votre structure (école, collectivité locale, musée), nous vous proposons une formule clef en main, de 4 ateliers de 1h30 encadrés par deux archéologues médiateurs.

Une réunion avec l’équipe organisatrice et les services techniques est nécessaire afin de planifier le programme, la répartition des ateliers ainsi que voir le terrain et discuter de mise en place de la scénographie dans votre espace vert.

Vous pouvez télécharger le pdf de la plaquette.

Le mot « tipi » vient de l'anglais : tepee, qui provient lui-même du dakota thípi, qui signifie « habitation » et se compose de ti, qui signifie « habiter », et du suffixe pi, qui indique la troisième personne du pluriel ou signifie « employé pour ». En lakota, une des langues dakota, on utilisait avant tipi le mot tipestola signifiant « [il ou elle] vit dans une hutte pointue ».

Dans les autres langues nord-amérindiennes, on l'appelle différemment : ashé (maison) ou ashtáale (vraie maison) chez les Crows, niitoy-yiss chez les Niitsitapii, « do-heen » chez les Kiowas.

Source : wikipédia

Les Journées européennes de l’archéologie - JEA 2020

Rédigé par Archeolithe Aucun commentaire
Classé dans : Actu Mots clés : jna, jea, covid-19, inrap, europe

Depuis 2010, le ministère de la Culture confie à l’Inrap la coordination et la promotion des Journées nationales de l’archéologie (JNA).

Les JNA se sont élargies à l’Europe en 2019. 17 pays y ont participé pour la première fois.

En 2020, les Journées nationales de l’archéologie deviennent les Journées européennes de l’archéologie. 28 pays et près de 500 organisateurs européens ont participé à cette édition 2020.

Compte tenu de l'épidémie de COVID19, la 11è édition des Journées de l’archéologie (JEA) ne s'est pas déroulée pas sous sa forme traditionnelle. Pour néanmoins fêter l’archéologie avec tous les publics, l’Inrap a lancé, sous l’égide du ministère de la Culture, l'événement #Archeorama. En plus des événements avec le public lorsque la situation sanitaire le permettait, l'événement Archeorama a ouvert la possibilité de créer des événements numériques et de valoriser des ressources en ligne : rencontres lives d'archéologues sur les réseaux sociaux, publication de vidéos inédites, conférences en direct, visites virtuelles d'expositions, modélisations 3D d'objets et de sites archéologiques, etc.

Avec près de 1000 initiatives, en présentiel ou exclusivement numériques, ces JEA 2020 et #Archeorama ont rencontré un grand succès ! Au total, nous comptabilisons plus de 180 000 consultations sur le site journées-archéologie.fr, avec 15 000 visites uniques lors des trois jours de l'événement.

Source : journees-archeologie.fr

Rendez-vous les 18, 19 et 20 juin 2021 pour la prochaine édition des Journées européennes de l'archéologie !

Fil RSS des articles