Médiation en 180 secondes

Rédigé par Archeolithe Aucun commentaire
Classé dans : Actu Mots clés : médiation, thèse, MT180s, communication
MT180

Je vous propose de nous arrêter un instant sur une série de quatre articles (le sommaire) par Mélodie Faury consacrés à « Ma thèse en 180 secondes », concours international fondé en 2012 au Québec par l’Acfas (Association francophone pour le savoir).

Le concours Ma thèse en 180 secondes permet à des doctorants de présenter leur sujet de recherche en termes simples à un auditoire profane et diversifié. Chaque participant.e doit faire, en trois minutes, un exposé clair, concis et surtout convaincant autour de son projet de recherche. (Cahier du candidat MT180s, 2019)

Nous l'avons déjà professé dans un précédent billet, Archéolithe est voué à la médiation scientifique dans le domaine de l'archéologie, aussi nous n'avons pas manqué d'été intéressés le regard que porte Mélodie Faury sur ce TEDx de la science.

Je considère MT180s comme une situation de médiation et des manières de prendre la parole, que je mets par ailleurs en perspective avec d’autres dispositifs (carnets de recherche, TedX, chaînes Youtube, conférences gesticulées, concours d’éloquence, etc.). Ce sont les effets de ces différentes situations de communication en termes de réflexivités et des voix portées qui m’intéressent. [...] Dans les différentes situations étudiées, les doctorant·es choisissent souvent de partager les connaissances validées qu’iels ont acquises pendant leur parcours, et que parfois iels enseignent. C’est une manière d’ouvrir des savoirs, de vulgariser des contenus, tout en se positionnant personnellement dans un champ, dans une discipline.

Commencez par les enjeux d’un dispositif de médiation scientifique.

Le site officiel MT180s.

Les commentaires sont fermés.

Fil RSS des commentaires de cet article