Céline Piret, archéologue, médiatrice, illustratrice scientifique, mais pas seulement

Rédigé par Archeolithe Aucun commentaire
Classé dans : Actu Mots clés : mediation, internet, web

Céline Piret est une jeune archéologue belge, fraîchement diplômée et chez Archéolithe, figurez-vous qu'on l'aime bien. Pourquoi me direz vous? Parce qu'elle est préhistorienne? C'est vrai que ça commence bien. Parce qu'elle est médiatrice en archéologie au préhistosite de Ramioule? Ce n'est pas fait pour nous déplaire, mais c'est pas ça. Illustratrice scientifique alors? Ha là on chauffe mais ce n'est pas encore LA principale raison. La vrai raison de notre admiration, c'est qu'elle nous fait mourir de rire !! Et oui, car vous ne connaissez peut-être pas encore son nom, mais vous connaissez peut-être déjà ses illustrations, les fameux "Archéofacts". Et là, franchement, on est fan. Alors, pour vous détendre dans cette période de confinement, voici un petit lien qui vous envoi directement sur sa page perso, à la section qui nous intéresse (que ça ne vous empêche pas de faire un tour sur les autres pages par ailleurs).

http://celinepiret-illustration4archeo.e-monsite.com/pages/bedes-et-arkeofacts-d.html

Würm - le Jeu de Rôle dans le vent

Rédigé par Archeolithe Aucun commentaire
Classé dans : Actu Mots clés : wurm, jdr, jeu de role, mediation, prehistoire

img_2902

Lors d’un précédant post, nous vous expliquions ce qu’était le Jeu de Rôle (désormais JDR) et nous vous présentions par la même occasion le JDR qui a reçu le Grog d’or 2012 : Würm. Ce JDR, comme son nom l’indique, se déroule pendant la dernière glaciation dite « Würmienne », il y a 30 000 ans tout de même.

Le JDR peut s’avérer un excellent outil de médiation en archéologie et plus précisément dans le cas qui nous occupe, en préhistoire. Rien de mieux pour s’en convaincre, qu’une bonne partie. Ainsi, le mois dernier, a eu lieu dans nos locaux un second « play test » pour un scénario d’initiation à la fois au JDR et à la préhistoire. Notre petite équipe, composée de quatre Homo Sapiens (deux hommes dont un chasseur et un pisteur et deux femmes, une cueilleuse et une apprentie guérisseuse) ont dû affronter la rudesse du climat et les dangers du milieu souterrain pour sortir vivant de cette première aventure.

Ni "adeptes" du JDR, ni "fin connaisseurs" de la préhistoire, notre équipe de joueurs (-euses) souhaite à présent continuer l'aventure ! Un double succès donc pour ce jeu : initier et convertir des novices en adeptes du JDR et immerger ces mêmes novices dans un univers préhistorique bénéficiant de toutes les dernières connaissances sur la question. Un dernier point :  j'ai oublié de préciser que la partie de Würm s'est déroulés sans les règles de magie, qui sont optionnelles. 

Découvrir la préhistoire et le JDR tout en s'amusant, c'est donc possible !! Et pourquoi pas dans une médiathèque? un musée? un centre culturel ou dans votre salon?

Si vous aussi vous souhaitez tenter l’aventure et faire découvrir à votre public la préhistoire de façon originale, nous sommes prêts !!

Nous mettons à votre disposition un meneur de jeu, tout le petit matériel nécessaire (dés, gommes, crayons, feuilles de personnages), un scénario pré testé d’une durée de 4 heures maximum, huit personnages pré tirés (Hommes, femmes, un enfant) prêts à jouer. Notre petit plus : nous vous proposons une « décoration » et des objets reconstitués afin de faciliter votre immersion.

Médiation en 180 secondes

Rédigé par Archeolithe Aucun commentaire
Classé dans : Actu Mots clés : médiation, thèse, MT180s, communication
MT180

Je vous propose de nous arrêter un instant sur une série de quatre articles (le sommaire) par Mélodie Faury consacrés à « Ma thèse en 180 secondes », concours international fondé en 2012 au Québec par l’Acfas (Association francophone pour le savoir).

Le concours Ma thèse en 180 secondes permet à des doctorants de présenter leur sujet de recherche en termes simples à un auditoire profane et diversifié. Chaque participant.e doit faire, en trois minutes, un exposé clair, concis et surtout convaincant autour de son projet de recherche. (Cahier du candidat MT180s, 2019)

Nous l'avons déjà professé dans un précédent billet, Archéolithe est voué à la médiation scientifique dans le domaine de l'archéologie, aussi nous n'avons pas manqué d'été intéressés le regard que porte Mélodie Faury sur ce TEDx de la science.

Je considère MT180s comme une situation de médiation et des manières de prendre la parole, que je mets par ailleurs en perspective avec d’autres dispositifs (carnets de recherche, TedX, chaînes Youtube, conférences gesticulées, concours d’éloquence, etc.). Ce sont les effets de ces différentes situations de communication en termes de réflexivités et des voix portées qui m’intéressent. [...] Dans les différentes situations étudiées, les doctorant·es choisissent souvent de partager les connaissances validées qu’iels ont acquises pendant leur parcours, et que parfois iels enseignent. C’est une manière d’ouvrir des savoirs, de vulgariser des contenus, tout en se positionnant personnellement dans un champ, dans une discipline.

Commencez par les enjeux d’un dispositif de médiation scientifique.

Le site officiel MT180s.

Objectif médiation scientifique

Rédigé par Archeolithe Aucun commentaire
Classé dans : Actu Mots clés : allée couverte, four, pain torchi, animation, médiation

Quand on évoque le métier d'archéologue, l'image d'épinal qui vient à l'esprit est celle d'un gars qui fouille à genoux à l'aide d'un pinceau et fait émerger du sol un trésor.

Mais il n'y a pas que des archéologues qui trouvent, il y a aussi des archéologues qui parlent aux non-archéologues : les médiateurs. Wikipédia redirige "médiation scientifique" vers "vulgarisation".

Retour en 2017, à l'occasion des journées européennes du patrimoine (les JEP pour les habitués) Archéolithe était à la manoeuvre pour la mairie d'Argenteuil sur le site de l'Allée couverte des Déserts.

Objectif de l'opération : montrer, en accès libre à deux pas du site archéologique ouvert au public pour l'occasion, la construction d'un four à pain en torchis le premier jour et la cuisson d'un repas néolithique le second.

IMG_2687

Les passants sont invités à mettre la main à la pâte, s'ils le souhaitent, pour fabriquer le four selon une technique validée en archéologie expérimentale.

L'opération a été plébiscité par les argenteuillais et reconduite en 2018.

A lire : L'argenteuillais n°282 qui évoque les journées européennes du patrimoine 2018 en illustrant son article d'une image prise en 2017.

IMG_2670

Le foyer est construit à même le sol. La structure en bois sera recouverte de torchis.

Fil RSS des articles de ce mot clé